Couperose visage : causes et solutions

Couperose visage  causes et solutions

Veinules apparentes sous la peau, sensation de chaleur ou même de brûlure : la couperose du visage est un fléau qui touche plus de personnes qu’on ne le pense. Qu’elles soient épisodiques ou chroniques, les bouffées vasomotrices et les rougeurs de la peau qu’elles occasionnent sont aussi inconfortables qu’inesthétiques ? Quand elles ne sont pas franchement handicapantes. À quoi sont-elles dues ? Quelles sont les causes de la couperose du visage et comment les éviter ? Médicamenteuses ou naturelles, faisons le tour des solutions qui existent pour s’en débarrasser. 

Couperose visage : la définition

Couperose visage 

Affection cutanée qui se manifeste par des rougeurs sous-cutanées, elle se manifeste surtout sur les joues, le nez, le front ou le menton. La couperose du visage est encore trop peu connue, et l’objet de nombreux a priori. À son origine, on retrouve des bouffées de chaleur — les bouffées vasomotrices — qui dilatent les vaisseaux sanguins, provoquant des rougeurs de la peau, mais aussi une sensation d’inconfort voire de brûlure. On la confond souvent avec la rosacée, mais elle est en fait une de ses 4 formes. Sans aucun rapport avec les trois autres, il n’y a pas de palier de gravité. On parle alors de rosacée vasculaire. 

Quelles sont les causes de la couperose visage ? 

Si les causes de la couperose du visage ne sont pas clairement définies, plusieurs facteurs favorisent son apparition. On sait notamment que certaines personnes ont une prédisposition génétique. En outre, contrairement à la légende urbaine, elle n’est pas le signe extérieur d’une consommation excessive d’alcool, ni même d’un alcoolisme chronique. 

Parmi les différentes origines des bouffées vasomotrices, on trouve : 

  • les changements brutaux de température (passer d’un environnement très froid à une pièce chaude, ou inversement)
  • la hausse de la température corporelle due à l’alcool, aux aliments très chauds, aux bains, saunas ou hammams, à la fièvre
  • les émotions fortes
  • les poussées d’hypertension 
  • la prise régulière de médicaments à base de cortisone 

À force de se dilater, les vaisseaux sanguins ne parviennent plus à se contracter et ils restent alors visibles sous la peau, de façon plus ou moins flagrante. Ce sont les flushes, le terme anglais couramment utilisé pour parler des rougeurs de la peau. Ces lignes rouges, voire violacées, sont caractéristiques de la couperose du visage

Couperose du visage et traitement naturel

En plus de veiller à éviter les facteurs aggravants des bouffées vasomotrices, il existe plusieurs façons d’apaiser leurs effets. Les flushes ne sont pas une fatalité, et quelques astuces totalement naturelles peuvent vous permettre de les atténuer.  

Apaiser les rougeurs de la peau avec les huiles essentielles et végétales

solutions naturelles couperose
@VosHuiles

Si vous avez déjà fait appel à l’huile essentielle d’immortelle (également connue sous le nom d’helicryse italienne) pour soigner des hématomes, vous savez à quel point elle peut impacter la circulation sanguine. L’huile essentielle de ciste, elle, permet de diminuer les rougeurs de la peau et d’éviter la dilatation des vaisseaux sanguins. 

Pour concocter une synergie, les huiles essentielles doivent être diluées dans de l’huile végétale. Et ça tombe bien ! Celles de chanvre et de callophyle vont respectivement apaiser les rougeurs de la peau et stimuler la circulation sanguine, ce qui en fait la parfaite solution contre la couperose du visage. 

Atténuer les flushes au quotidien

soin naturel couperose

Les flushes sont aussi désagréables qu’inesthétiques. Au quotidien, il est important de prêter une attention particulière aux produits de soins et aux cosmétiques que vous utilisez. Les rougeurs de la peau sont l’apanage des peaux sensibles, qui supportent les produits qui comportent de l’alcool ou du parfum. 

Le gel d’aloe vera en revanche est tout indiqué pour la couperose du visage. Reconnu pour ses propriétés apaisantes, il calme la sensation de brûlure des bouffées vasomotrices. 

Au moment où elles apparaissent, vous pouvez aussi sucer un glaçon pour inverser le processus de dilatation des vaisseaux. Le froid leur permettra de se contracter, on parle alors de vasoconstriction. 

Sur le plan médical, quelle solution pour la couperose visage ?

Si les astuces naturelles ne suffisent pas à soigner les flushes, ou à apaiser l’intensité des bouffées vasomotrices, il faut consulter. Votre médecin pourra vous orienter vers la solution la plus adaptée à votre cas. 

Contre la couperose du visage, le traitement le plus fréquent comporte des médicaments vasoconstricteurs. Ils inversent le processus de vasodilatation à l’origine des rougeurs de la peau. 

En dernier recours, le laser est très efficace pour se débarrasser des vaisseaux apparents. 

Make up et flushes

Ce n’est pas toujours facile d’assumer la couperose du visage. Si vos rougeurs de la peau vous gênent au quotidien, et en attendant que le traitement choisi fasse effet, vous pouvez les masquer. Tournez-vous vers des soins de la peau et des cosmétiques anti-rougeurs. Ça ne sera pas miraculeux, mais ils sont conçus pour agir sur les flushes sans pour autant agresser votre épiderme. C’est donc un type de soin adapté à sa nature de peau

Previous article6 idées de robe d’été grande taille
Next articleBien porter le pantalon doré quand on est ronde : conseils et fashion faux pas à éviter