Maquillage japonais : comment s’inspirer des rituels beauté des japonaises ?

Maquillage japonais : comment se réapproprier les rituels beauté des japonaises ?

Au Japon comme en France, se maquiller et prendre soin de sa peau est un véritable art de vivre. Les japonaises sont d’ailleurs citées en référence dans le monde entier pour leur teint éclatant de vitalité et leur peau lisse et blanche, presque immaculée. Les rituels nippons ont des origines ancestrales, où beauté extérieure est synonyme de bonne santé intérieure. Ils sont à la fois doux, raffinés, respectueux de la peau et élaborés à partir d’ingrédients naturels ; autant de valeurs qui ont aujourd’hui de plus en plus la côte chez nous.

Mû par les velléités de bien-être et du retour au tout-naturel qui parcourent notre société, le maquillage japonais débarque aujourd’hui en force en Occident. Et avec lui, ce sont aussi de nouveaux concepts beauté, comme le layering ou le glass skin. Mais comment faire pour s’approprier au mieux ces nouvelles tendances en provenance du pays du Soleil Levant ?

Nous vous disons tout sur les rituels de maquillage nippons les plus populaires, pour vous aider à prendre soin de votre peau comme une vraie femme japonaise.

Le rituel « layering », ou l’art du mille-feuille

Maquillage japonais : comment se réapproprier les rituels beauté des japonaises ?

Dans la culture nippone, il existe une certaine obsession pour les peaux douces, parfaitement lisses, blanches, fermes et rebondies. C’est ce qui représente, pour les japonaises, un idéal de beauté féminine. À ce titre, dans l’esprit des femmes nippones, le soin beauté & maquillage est avant tout un rituel presque cérémonial, auquel il est nécessaire de consacrer du temps chaque jour. Ainsi, là où nos crèmes occidentales visent à concentrer, en un seul produit, tous les effets désirés (hydrater, raffermir, illuminer, corriger, …), la technique orientale du layering consiste, à l’inverse, à appliquer sur sa peau sept couches de soins démaquillants et purifiants, dans un ordre précis et méticuleux.

Pour commencer, démarrez le rituel par un démaquillage à l’huile végétale (coco, argan, abricot, …), puis un nettoyage au savon doux pour éliminer les résidus d’huile et de maquillage. Appliquez ensuite une lotion tonique pour resserrer les pores, ainsi qu’un sérum pour hydrater la peau en profondeur. Puis, continuez avec un soin contour des yeux et votre crème de jour (ou de nuit). Enfin, finalisez votre rituel avec un baume à lèvres.
Réalisez le rituel deux fois par jour, au lever et au coucher, pour retrouver un teint lisse éclatant de santé en quelques semaines.

Les soins « glass skin », ou effet « peau de verre »

Maquillage japonais : comment se réapproprier les rituels beauté des japonaises ?

L’effet glass skin à ne pas confondre avec dolphin skin, est une autre tendance beauté & maquillage qui nous vient tout droit des pays orientaux, en particulier du Japon et de Corée. La glass skin désigne cette peau diaphane, particulièrement lumineuse et radieuse, que l’on retrouve souvent dans les canons de beauté asiatiques. En plus d’un fini brillant, elle présente un aspect cristallin, presque humide. Cet effet « peau de verre » s’obtient avec une hydratation en profondeur de la peau. En effet, une peau hydratée est une peau qui absorbe moins – et donc disperse plus – la lumière, ce qui lui confère ce teint cristallin, naturel, et éclatant de vitalité.

Pour obtenir cette glass skin tant recherchée dans le maquillage japonais, il est important d’user et d’abuser des soins hydratants, et ce quel que soit votre type de peau. Si vous avez une peau à tendance grasse, veillez simplement à utiliser une crème hydratante matifiante, à la texture légère, afin de ne pas briller de manière excessive. À l’inverse, si vous avez la peau sèche, optez pour des soins hydratants riches en lipides, qui aideront la barrière cutanée à se maintenir hydratée en profondeur. Vous pouvez également agrémenter votre rituel d’une huile de soin pour peaux sèches. Cela dit, la technique glass skin, dans la mesure où elle repose essentiellement sur une hydratation de l’épiderme, est idéale pour repulper, renforcer, rajeunir, et raffermir tous les types de peaux.

Le style de maquillage « ophero »

ophero maquillage japonais

Popularisé par l’artiste maquilleur Shinobu Igari, le style « ophero » est un maquillage sobre, tout en finesse et en élégance, qui vise à rehausser le regard en intégrant des tons rosés juste sous les yeux. L’avantage de cette nouvelle technique de maquillage, c’est qu’elle peut s’appliquer sur tous les types et les formes de visage.

Pour obtenir cet effet « rosé » au charme certain, commencez par rehaussez votre regard avec un crayon brun foncé. Puis, appliquez votre blush rosé juste en dessous de l’œil (plutôt que sur les joues), en dessinant la forme d’un triangle inversé (la pointe du triangle tournée vers le coin de la bouche). Estompez. Pour terminer le maquillage, utilisez un rouge à lèvres de la même couleur que le blush et appliquez une touche d’highlighter dans le coin interne de l’œil, sous les sourcils, et sur le haut du nez.

Le style de maquillage « puku-line »

Le « puku-line » est une technique de maquillage inventée par un autre artiste maquilleur japonais, Yuji Kubo. De la même façon que Shinobi Igari, Kubo privilégie les bases sobres et naturelles pour mieux mettre en valeur les yeux. Dans le puku-line, l’objectif est en effet d’agrandir le regard et d’intensifier les sourcils. Les japonaises raffolent de cette technique qui permet d’obtenir des yeux plus « occidentaux ».

Pour avoir ce rendu puku-line, utilisez un crayon à lèvres ou un fard à paupières de couleur rose clair. Choisissez une formule qui offre un rendu brillant, pour rehausser d’autant plus le regard. Appliquez votre crayon (ou fard) soigneusement, en traçant une ligne sur le bas de l’œil.

Previous articleComment perdre son double menton? Causes et solutions
Next articleComment éviter de grignoter entre les repas ?