Mode 9 façons d’être écoresponsable

mode être écoresponsable

L’industrie de la mode a souvent une image de pollueur. Même si ce n’est pas l’industrie la plus polluante du monde, la mode utilise beaucoup de ressources premières, notamment le pétrole pour fabriquer des vêtements en matière synthétique. Et, quand il s’agit de vêtements naturels, il faut énormément d’eau pour une simple pièce. Mais, de plus en plus de marques et de petits fabricants proposent des vêtements qui respectent mieux la planète. Si vous aussi, vous désirez porter des vêtements respectueux de l’environnement, sachez qu’il existe plusieurs solutions.

Meilleurs moyens d’être écoresponsable

Chaque personne, à son échelle, peut faire quelque chose pour l’environnement. S’habiller responsable et tendre vers la mode eco, c’est à la portée de tous, et sans que cela coûte trop cher. De petits remaniements du quotidien suffisent pour s’habiller plus “eco-friendly”.

Acheter d’occasion

Acheter vêtements d’occasion

La première solution est d’acheter ses vêtements en friperie, ou dans des associations qui vendent de l’occasion. Dans ces milieux, vous pouvez trouver des pièces uniques, avec une qualité incomparable. Certaines applications mobiles permettent également d’acheter d’occasion, et même de vendre ses affaires. C’est idéal, c’est un bon moyen de gagner un peu d’argent et de chiner des vêtements rares, de vos marques préférées.

Privilégier les marques françaises

Privilégier les marques françaises

Les Français sont doués pour la mode et pour fabriquer des vêtements de qualité. Privilégier les marques françaises, c’est privilégier le circuit court. Les vêtements seront plus chers que ceux achetés à l’autre bout du monde, mais ils sont fabriqués dans de meilleures conditions. De plus, ces habits n’ont pas besoin d’être acheminés en avion pour que vous puissiez les porter.

Faire de l’upcycling

upcycling vétements

L’upcycling est un terme anglais qui signifie surcyclage. Plutôt que de jeter ses vieux habits, on les réinvente, pour en faire de nouvelles pièces. L’upcycling laisse place à la créativité pour transformer une chemise en robe, un tee-shirt en bandeau pour cheveux ou un pull en laine en écharpe. Pour l’upcycling, vous pourrez trouver de l’aide en ligne, en suivant des tutos et en dénichant des idées créations. Certaines pièces sont plus faciles à faire que d’autres, si vous ne savez pas encore coudre, commencez par des créations simples.

Customiser ses vieux vêtements

Vous pouvez aussi customiser vos habits pour leur donner une seconde vie. Un trou dans une veste peut se réparer, un jean troué est dans l’air du temps. Vous pouvez même teindre des habits dont la couleur ne vous plait plus. Il existe des colorants organiques, qui ne polluent pas. La plupart des tissus peuvent être teints et il est enfantin de le faire soi-même. Vous pourrez aisément customiser jusqu’à vos tenues de soirée!

Acheter moins de vêtements

Acheter moins de vêtements

L’industrie de la fast-fashion, c’est acheter beaucoup de pièces, vraiment pas cher, mais qui ne tiennent pas longtemps pour inciter les consommateurs à en acheter encore plus. Il est préférable d’acheter une belle pièce qui dure des années plutôt que des dizaines qui s’abîment après trois lavages. Si vous avez peur de ne plus être dans la tendance, en portant les mêmes habits d’une année sur l’autre, privilégiez des pièces intemporelles, qui ne se démodent pas. Achetez quelques habits dans l’air du temps ponctuellement. Moins renouveler sa garde-robe limite l’impact écologique de cette industrie.

Se méfier du greenwashing

greenwashing

Le greenwashing est une technique marketing qui consiste à faire croire au consommateur que l’on oriente sa marque vers des techniques de fabrication plus écologiques alors que ce n’est pas vrai. Cette pratique vise à tromper volontairement le client, qui de son côté, pense faire une bonne action. Avant de faire confiance à une grande entreprise de la mode, pensez à vérifier les actions qu’elle a instaurées au sein de son processus de fabrication. Ainsi, vous serez certain de vous diriger vers une marque plus respectueuse de l’environnement.

Privilégier les marques éthiques

Certaines marques fabriquent leur vêtement dans le respect de l’environnement. Par exemple, elles privilégient le coton bio et n’utilisent aucun produit chimique pour créer un habit. Ces marques durables et éthiques fabriquent aussi des vêtements à partir de pièces de seconde main, elles font de l’upcycling, à plus grande échelle.

Donner ses vêtements à des associations

Donner ses vêtements

Si vous n’arrivez pas à vendre les habits que vous ne souhaitez plus porter, vous pouvez vous rapprocher d’une association qui vous tient à cœur et les offrir. Bien entendu, proposer que ceux en bon état. Certaines associations envoient des vêtements dans les pays du tiers monde, d’autres servent à habiller les plus démunis près de chez vous, c’est à vous de décider vers qui vous souhaitez vous tourner.

Opter pour des vêtements faciles à laver

vêtements faciles à laver

Les machines à laver qui tournent à 50 °C consomment et sont très polluantes. Il est préférable d’acheter des vêtements que l’on peut laver à froid et qui demandent peu d’entretien. Évitez de mettre vos vêtements dans le sèche-linge, pour que les fibres des tissus ne cassent pas, ils mettront plus longtemps à s’abîmer.

Previous articleComment porter le pantalon velours grande taille ?
Next article6 idées de tenues de demoiselle d’honneur grande taille