Celeste Barber : l’humoriste qui fait du bien au moral ! 

Celeste Barber  l’humoriste qui fait du bien au moral ! 

Vous vous sentez mal dans votre peau ? Les beautés retouchées d’Instagram vous complexent autant qu’elles vous fascinent ? OK, filez sur le compte de Celeste Barber. Je ne suis pas médecin, mais je vous prescris un passage sur son compte, pour régler votre problème d’acceptation de soi. La voir tourner en dérision les publicités, les célébrités et les influenceurs est le meilleur des remèdes ! Celeste Barber en vidéo ou en photo, c’est du body positive décomplexé, du féminisme et de la solidarité. À consommer sans modération. 

Qui est Celeste Barber ? 

celeste barber humoriste

Celeste Barber, à la base, c’est vous, c’est moi. Australienne, elle est mariée avec Api Robin, qu’elle surnomme #hothusband sur son compte Instagram, et ils ont deux enfants. Après des débuts plutôt inaperçus à la télé (dans le sens où ce n’est pas ce qui l’a rendue célèbre), elle ouvre un compte Instagram en 2015 pour tourner en dérision les photos et les vidéos du monde de l’influence, les publicités… et c’est là que nos routes se séparent ! 

Le succès est au bout du clic puisque son compte officiel (@Celeste Barber) réunit aujourd’hui 9,2 millions de fans. Perso, quand je fais 10 likes avec une photo mignonne de mon chat, je suis au max. 

Forte de sa notoriété, elle a écrit deux livres, est désormais invitée à la Fashion Week et bosse avec Tom Ford. Elle tient un podcast où elle invite du beau monde et a son propre One Woman Show, un spectacle comique intitulé « Fine, Thanks ». D’ailleurs, pour les bilingues, sachez que Paris fait partie de sa tournée ! 

Celeste Barber, la parodie dans la peau 

Celeste Barber a la parodie bienveillante, et c’est ce qui fait toute la différence. Ses mises en scène sont dénuées d’agressivité ou de moqueries. Si elle est considérée aujourd’hui comme une porte-parole du mouvement Body Positive, ça n’était pas son intention. Elle, ce qu’elle voulait, c’est mettre la réalité en face des images souvent saugrenues des médias sociaux. Dire à toutes les femmes « OK, quand elle, elle fait le grand écart dans son couloir, ça donne ça. Mais si moi je le fais, ça donne ça ! ». Parce que Celeste Barber, c’est Madame Tout Le Monde. Elle a 40 ans, elle a eu deux gosses, et ça se voit sur son corps ! Comme vous, comme moi… Un petit ventre, des cuisses qui ne sont pas sculptées par des logiciels de retouche, des seins qui ne narguent pas la gravité. Ce sont ses armes pour nous faire hurler de rire et nous accompagner vers l’acceptation de soi. 

Les pubs, les posts d’influenceurs ou de célébrités, tout y passe. En fond, la vraie vie. Une ruelle jonchée de poubelles, une pataugeoire en guise de piscine à débordement, etc. Son mode opératoire c’est de mettre les deux images en vis-à-vis. À gauche, ce qu’on veut nous faire gober. À droite, la réalité. Sous le hashtag #celestechallengeaccepted, Celeste Barber sur Instagram nous décomplexe à grand renfort de vraie vie, de bourrelets apparents, de sacs en plastique de supermarché et de culotte gainante.

Celeste Barber, Instagram au service du féminisme

Celeste Barber femme

Et à travers ses parodies, Celeste Barber tend à servir le féminisme. À travers ses photos et ses vidéos, elle lève le voile et nous décomplexe. Non, nous ne sommes pas seules à ne pas nous reconnaître dans les poses lascives et improbables qui jonchent nos réseaux sociaux. Elle démonte les injonctions avec le rire, toujours en douceur, pour rendre aux femmes la place qui leur est due. Et qui n’est certainement pas de faire le grand écart entre les deux murs d’un couloir, pour une raison obscure. Lorsque Beyoncé pose avec ses bébés dans les bras, Celeste Barber sur Instagram pose avec du pain et du vin, ses deux cadeaux de la vie. Lorsqu’une autre célébrité tient une grappe de raisin entre ses orteils (mais pourquoi ??), notre humoriste préférée tient la même pose, avec une bouteille de vin. Pas parce qu’elle n’aime pas les enfants, ou le raisin ! Mais parce que tourner en dérision, c’est son cheval de bataille, son mode d’action. 

Celeste Barber, vidéo et solidarité

En 2020, elle se sert de ses médias sociaux et de sa notoriété pour faire un appel à la solidarité. Des incendies dévastent l’Australie et elle se lance dans un appel aux dons. Qui fut largement entendu puisqu’elle a récolté 30 millions de dollars sur la cagnotte ouverte sur son compte Facebook ! Comme à son habitude, Celeste Barber dans cette vidéo a fait le choix de tourner en dérision avec tellement d’humour que les dons ont plus. Elle a demandé aux millionnaires de donner ce qui représentait l’équivalent de 10 euros pour eux, donc environ un million, et a même simplifié le processus de don, pour faciliter le job de leur assistante. Ou de l’assistante de leur assistante. Si on sait qu’on n’attire pas les mouches avec du vinaigre, il paraît alors évident que l’humour attire les dollars ! 

Acceptation de soi et réseaux sociaux

Les réseaux sociaux peuvent être un véritable frein à l’acceptation de soi. Comment accepter son grain de peau, ses cernes, sa cellulite quand on est abreuvée chaque jour de corps lisses et sans défauts ? Grâce à des personnalités comme Celeste Barber, les vrais corps sont mis en lumière, pour qu’aucune d’entre nous ne se sente seule face aux stars retouchées et filtrées. 

Previous article6 huiles végétales contre les vergetures
Next articleQuel lieu pour un shooting photo mode ?