Dans quel cas utiliser un shampoing violet ?

Dans quel cas utiliser un shampoing violet 

Si l’univers des cosmétiques regorge de produits qui relèvent parfois plus du gadget que d’un véritable besoin, le shampoing violet n’entre pas dans cette catégorie. Idéal pour corriger des mèches blondes trop jaunes, entretenir son blond platine ou simplement prendre soin de ses cheveux décolorés, il a toute sa place dans la salle de bains des blondinettes, naturelles ou non. Shampoing bleu, shampoing déjaunisseur, quelle que soit son appellation, son usage restera le même. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le shampoing violet pour les cheveux blonds, mais pas seulement ! 

Le shampoing violet, c’est quoi ? 

Comme son nom l’indique, le shampoing violet est un produit capillaire… de couleur violette ! Couleur complémentaire du jaune dans le spectre des couleurs, il pénètre les écailles de la fibre capillaire. C’est ainsi que ses pigments viennent corriger le jaunissement des cheveux

Il est parfait pour prendre soin des cheveux décolorés, des blonds naturels, platines ou des blond cacao, des cheveux gris ou blancs ou encore pour corriger des mèches blondes trop jaunes. 

En revanche, si votre blond tire sur le roux — comme le blond vénitien par exemple — choisissez plutôt son cousin le shampoing bleu, qui sera plus adapté pour éliminer les reflets disgracieux. 

Éliminer les reflets avec un shampoing déjaunisseur 

shampoing violet

Aussi bien réalisée soit-elle, une coloration s’oxyde avec le temps et les agressions quotidiennes. De vilains reflets jaunes s’installent. On retrouve ce processus sur les cheveux blancs, gris ou décolorés. L’exposition au soleil, les produits capillaires agressifs, ou la pollution sont autant d’ennemis de votre blond platine. Grâce au shampoing violet, ces reflets dont on se passerait bien sont neutralisés. Votre couleur redevient uniforme, plus neuve, et si votre base n’est pas trop foncée, il peut même atténuer un peu la démarcation des racines. 

Que vous ayez demandé un blond polaire à votre coiffeur préféré, un balayage ou que vous soyez naturellement blonde, vous pourrez corriger la teinte de vos cheveux. Autant dire que pour les adeptes des mèches, c’est un moyen inespéré d’espacer les passages au salon ! 

Le shampoing déjaunisseur n’est pas réservé qu’aux teintes claires, même si c’est son usage premier. Quand on fait une coloration brune, on voit parfois avec le temps apparaître des reflets roux, qui seront neutralisés par le shampoing violet ou un shampoing bleu. 

Le shampoing violet pour les cheveux blonds : un élixir !

On parle souvent du soin et de l’entretien que nécessitent les cheveux décolorés, mais plus rarement des cheveux naturels. Et pourtant ! Le blond souffre aussi quand il n’est pas artificiel. Les brushings, les lissages, le chlore, etc. le malmènent autant qu’un autre. Et que fait un cheveu agressé ? Il perd de sa splendeur. Il perd de son éclat, ternit… et nous désespère ! Un shampoing violet, et ça repart ! Une couleur ravivée et éclatante, un cheveu brillant : que demander de plus ?

Un soin pour les cheveux décolorés

Si vous avez déjà fait des décolorations à la maison, vous connaissez sans doute ce moment d’angoisse intense, où vous rincez après le temps de pose et où le résultat n’est pas celui escompté. Les mèches blondes sont trop jaunes, c’est la cata !! Pour l’avoir vécu, je vous déconseille de remettre du produit pour une nouvelle demi-heure ! Au lieu de ça, appliquez généreusement du shampoing violet sur toute votre tête et laissez poser de quinze à trente minutes. Utilisé en masque, le shampoing déjaunisseur élimine le jaune de la décoloration pour ne laisser que le blond tant espéré ! 

Comment utiliser le shampoing bleu ? 

shampoing violet et bleu

Il existe deux types de shampoing violet, et cette distinction a toute son importance. 

Les premiers, ce sont ceux que l’on trouve dans les rayons du supermarché. Mouillez vos cheveux à l’eau chaude pour en ouvrir les écailles, essorez puis appliquer le shampoing déjaunisseur en imprégnant bien vos mèches. Laisser poser 5 à 10 minutes (pas plus pour ne pas avoir de tâches bleues) avant de rincer. Rincez en terminant à l’eau froide pour bien refermer les écailles du cheveu. 

Le deuxième type de shampoing violet pour les cheveux blonds ou blancs se trouve en salon de coiffure, est souvent estampillé de l’adjectif « professionnel » et est beaucoup plus intense. La couleur elle-même est plus profonde, vous ne vous y tromperez pas. Avec celui-ci, il est inutile de laisser poser plus de deux minutes, mais je vous recommande de porter des gants si vous ne voulez pas avoir le tour de l’ongle tâché ! 

Pour les adeptes du shampoing solide, il existe maintenant du shampoing bleu en pain de savon, tout aussi efficace que la version liquide ! Ou encore, certaines marques commercialisent désormais des gouttes pour transformer un classique shampoing violet pour cheveux blonds ! Idéal quand on a déjà ses produits chouchous, qui correspondent à sa nature de cheveu, et qu’on ne veut pas en changer ! 

Quant à la fréquence, il ne faut pas en abuser ! Une fois tous les 15 jours pour les cheveux blond cendré ou naturels, voire une fois par semaine pour le blond polaire ou platine qui aura besoin de davantage d’entretien. 

Previous articleComment aménager une salle de bain cocooning ?
Next articleFond de teint couvrant : pour qui ? Pour quoi ? Comment ?